:: ______ ____ __ _______ ( :MartaSigle)      :: I am the new one ( :QuentinM85)      :: I am the new one ( :PenelopeMa)      :: Just want to say Hi! ( :JannieMmd9)      :: Just want to say Hi. ( :LinSearcy0)      ::   ( : )      :: I am the new guy ( :MaisieF004)      :: I am the new guy ( :Anibal06L8)      :: Just wanted to say Hi! ( :SharylGunn)      :: I am the new guy ( :PenelopeMa)     


  10 Allteb 10 Years of Donation > Allteb Library >

Books in languages other than Arabic

 
03-12-2018, 07:04 PM   #1
mohamed_ameer
Banned
 
: Jan 2018
: 41
: 454

Quest-ce que le cancer colorectal?

Le cancer colorectal est une tumeur maligne qui prend naissance dans les cellules du clon ou du rectum. Le mot maligne signifie que la tumeur est cancreuse et quelle peut se propager (mtastases) dautres parties du corps.
Le clon et le rectum font partie du gros intestin et de lappareil digestif. Le clon absorbe leau et les lments nutritifs et achemine les rsidus (selles, ou matires fcales) au rectum. Les cancers du clon et du rectum sont regroups dans la catgorie cancer colorectal puisque ces organes sont faits des mmes tissus et quil ny a pas de limite claire entre eux.
Les cellules du clon ou du rectum subissent parfois des changements qui rendent leur mode de croissance ou leur comportement anormal. Ces changements peuvent entraner la formation de tumeurs bnignes, comme des polypes hyperplasiques ou inflammatoires, qui ne sont pas cancreuses.
Des changements dans les cellules du clon et du rectum peuvent aussi engendrer des tats prcancreux. Cela veut dire que les cellules ne sont pas encore cancreuses, mais que leur risque de devenir cancreuses est plus lev. Les tats prcancreux du clon et du rectum les plus courants sont les adnomes et les syndromes du cancer colorectal hrditaire.
Le cancer colorectal apparat le plus souvent dans les cellules glandulaires qui tapissent la paroi du clon ou du rectum. Ces cellules glandulaires produisent du mucus qui aide les selles se dplacer dans le clon et le rectum. Ce type de cancer est appel adnocarcinome du clon ou du rectum.
Des types rares de cancer colorectal peuvent aussi se manifester. Le carcinome petites cellules et le carcinome pidermode en sont des exemples.








Tumeurs cancreuses du clon ou du rectum

La tumeur cancreuse du clon ou du rectum peut se propager (mtastases) d'autres parties du corps. La tumeur cancreuse est aussi appele tumeur maligne.
Adnocarcinome

Ladnocarcinome est le type le plus courant de cancer colorectal. Il reprsente plus de 95 % de tous les cancers colorectaux.
L'adnocarcinome prend naissance dans les cellules glandulaires qui tapissent la paroi du clon ou du rectum, cest--dire la muqueuse. Les cellules glandulaires produisent habituellement une substance paisse et collante appele mucus. Le mucus aide les selles se dplacer dans le clon et le rectum.
Des sous-types peu frquents dadnocarcinomes sont nomms en fonction de leur apparence quand on les observe au microscope. Ladnocarcinome mucineux est fait de cellules glandulaires cancreuses entoures dune grande quantit de mucus. Dans le cas du carcinome cellules en bague, le noyau (partie de la cellule qui contient linformation gntique) qui se trouve dans les cellules glandulaires cancreuses est repouss dun ct.
Tumeurs colorectales rares

Les tumeurs cancreuses du clon ou du rectum qui suivent sont rares :
  • carcinome petites cellules;
  • carcinome pidermode, quon traite comme un cancer de lanus;
  • carcinome adnosquameux;
  • carcinome mdullaire;
  • tumeurs neuroendocrines;
  • sarcome des tissus mous, comme le liomyosarcome et la tumeur stromale gastro-intestinale (TSGI);
  • lymphome non hodgkinien, comme le lymphome du MALT;
  • mlanome.
Ces tumeurs rares sont habituellement traites diffremment des adnocarcinomes, mais elles nont pas de traitements standards. Si vous tes atteint dun de ces types de cancer, votre quipe de soins discutera avec vous des options de traitement et choisira ce qui sera le plus efficace pour vous


États prcancreux du clon ou du rectum

Un tat prcancreux du clon ou du rectum est caractris par des changements subis par les cellules qui les rendent plus susceptibles dvoluer en cancer. Cet tat nest pas encore un cancer, mais il risque fortement de se transformer en cancer colorectal.
Les tats prcancreux du clon ou du rectum les plus courants sont les suivants :
  • adnomes;
  • syndromes du cancer colorectal hrditaire.
Si vous tes atteint dun tat prcancreux, vous passerez probablement rgulirement des examens de suivi et des tests de dpistage afin quon dtecte le cancer le plus tt possible, sil apparat. On peut traiter certains tats prcancreux par chirurgie pour aider rduire le risque dvolution en cancer




.



Adnomes

Ladnome, ou polype adnomateux, est une masse anormale fixe au revtement du clon ou du rectum. Cest un tat prcancreux qui peut voluer en cancer sil nest pas trait.
Ladnome est habituellement polypode, ce qui signifie quil sort du revtement et quil se dveloppe vers le centre creux du clon ou du rectum. En gnral, il est aussi pdicul, ce qui veut dire quil a la forme dun champignon avec son pied, ou tige. Sil ressemble un champignon sans son pied, on dit quil est sessile. Il arrive parfois que ladnome stende plat sur le revtement du clon ou du rectum. Ses bords peuvent aussi tre dentels, comme les dents dune scie.
Types dadnomes

Il existe 3 types dadnomes. Chacun est dcrit en fonction du modle de croissance de ses cellules, cest--dire quoi elles ressemblent quand on les observe au microscope.
Ladnome tubuleux est le type le plus courant. Ses cellules ont la forme dun tube.
Ladnome villeux est compos de cellules avec des saillies en forme de doigts. Il est souvent plus large que ladnome tubuleux.
Ladnome tubulovilleux est compos de cellules qui suivent les deux modles de croissance, soit tubuleux et villeux.
Ladnome dont les cellules suivent le modle de croissance villeux est le plus susceptible de se transformer en cancer. Cela signifie que les adnomes villeux et les adnomes tubulovilleux risquent plus dvoluer en cancer que les adnomes tubuleux.
Ladnome mesure habituellement moins de 1 cm. Ladnome qui mesure plus de 1 cm risque galement davantage dvoluer en cancer.
On peut observer de la dysplasie dans les adnomes. La dysplasie dcrit les changements subis par les cellules qui tapissent le clon ou le rectum. Quand on les examine au microscope, les cellules dysplasiques semblent diffrentes des cellules normales.
Il y a diffrents degrs de dysplasie. Quand elle est lgre, ou de bas grade, les cellules sont un peu anormales. Quand elle est svre, ou de haut grade, les cellules semblent trs anormales, presque comme des cellules cancreuses.
Facteurs de risque

On a tabli un lien entre les facteurs de risque qui suivent et une plus grande probabilit que vous ayez un adnome :
  • 50 ans ou plus;
  • antcdents familiaux de polypes ou de cancer colorectal;
  • syndromes hrditaires comme la polypose adnomateuse familiale (PAF);
  • alimentation riche en matires grasses et faible en fibres;
  • inactivit physique;
  • embonpoint.
Symptmes

La plupart des adnomes ne causent aucun symptme. Si des symptmes apparaissent, ce sont entre autres :
  • des changements aux habitudes intestinales, comme du mucus dans les selles;
  • un saignement du rectum;
  • de lanmie;
  • de la fatigue.
Diagnostic

Si vous prouvez des symptmes ou si votre mdecin pense que vous pourriez avoir un adnome, vous passerez des examens. Les tests qui permettent de diagnostiquer ladnome sont entre autres ceux-ci :
  • toucher rectal (TR);
  • coloscopie;
  • coloscopie virtuelle, aussi appele colographie par tomodensitomtrie;
  • sigmodoscopie flexible;
  • lavement baryt;
  • biopsie (habituellement effectue lors de la coloscopie ou de la sigmodoscopie flexible).
Apprenez-en davantage sur ces tests et interventions.
Traitement et suivi

Le traitement auquel on a le plus souvent recours pour ladnome est la chirurgie, soit une polypectomie, quon pratique lors dune coloscopie ou dune sigmodoscopie. Selon le nombre et le type dadnomes, la quantit de dysplasie et sa gravit, les mdecins pourraient faire une rsection intestinale. Votre mdecin peut vous proposer un suivi rgulier lors duquel vous passerez une coloscopie ou une sigmodoscopie pour vrifier sil y a dautres adnomes




Syndromes du cancer colorectal hrditaire

Les syndromes rares du cancer colorectal hrditaire qui suivent sont des tats prcancreux du clon ou du rectum. Ils engendrent la formation de nombreux polypes dans le clon et le rectum. Ces syndromes sont causs par un gne mut, ou modifi, qui peut tre transmis des parents leurs enfants. Ils font augmenter le risque de cancer colorectal.
Le syndrome de Lynch est aussi appel cancer colorectal hrditaire sans polypose (HNPCC). Cest le type le plus courant de syndrome du cancer colorectal hrditaire. Chez la plupart des personnes atteintes du syndrome de Lynch, le nombre de polypes (petites masses prsentes sur la muqueuse) nest pas inhabituel. Si elles en ont, ils apparaissent un plus jeune ge que chez la population gnrale et ils sont plus susceptibles de devenir cancreux.
La polypose adnomateuse familiale (PAF) engendre la formation de centaines, voire de milliers, de polypes sur le revtement du clon et du rectum.
Le syndrome de Peutz-Jeghers engendre la formation de nombreux hamartomes, ou polypes hamartomateux, dans le tube digestif, dont le clon et le rectum.
Le syndrome de polypose juvnile engendre la formation dhamartomes dans le tube digestif, dont le clon et le rectum. Ces hamartomes apparaissent habituellement avant lge de 20 ans. Chez certaines personnes atteintes de ce syndrome, seuls quelques hamartomes prennent naissance dans le tube digestif. Dautres ont plus de 100 hamartomes.
Facteurs de risque

Votre risque dtre atteint dun syndrome du cancer colorectal hrditaire dpend de la prsence, chez des membres de votre famille, dun des gnes muts lis au syndrome.
Symptmes

Les symptmes dun syndrome du cancer colorectal hrditaire dpendent du type de syndrome et du nombre de polypes prsents dans le clon et le rectum. Il est possible que vous nayez pas de symptmes. De nombreux polypes peuvent causer :
  • des changements aux habitudes intestinales;
  • un saignement du rectum;
  • de la douleur ou un malaise labdomen;
  • de lanmie;
  • un blocage dans lintestin (occlusion intestinale);
  • le glissement dune partie de lintestin dans un autre segment de lintestin situ tout prs.
Diagnostic

Si vous prouvez des symptmes dun syndrome du cancer colorectal hrditaire ou si votre mdecin pense que vous pourriez en tre atteint, vous passerez des examens. Les tests qui permettent de diagnostiquer un syndrome du cancer colorectal hrditaire peuvent comprendre :
  • une gastroscopie (type dendoscopie employe pour observer lintrieur de lsophage et de lestomac);
  • une coloscopie;
  • une biopsie;
  • un test de dpistage gntique.
Apprenez-en davantage sur ces tests et interventions ainsi que sur le dpistage gntique.
Traitement et suivi

Les traitements proposs pour les syndromes du cancer colorectal hrditaire dpendent du nombre de polypes et de la prsence de symptmes. Ils peuvent comprendre :
  • lablation des polypes (polypectomie);
  • une rsection intestinale avec colectomie totale ou proctocolectomie.
Vous passerez rgulirement des tests de dpistage par coloscopie ou sigmodoscopie, ainsi que dautres examens. On y a recours pour vrifier les polypes et dtecter un cancer, sil apparat.



.





.




mohamed_ameer    
03-12-2018, 07:12 PM   #2
mohamed_ameer
Banned
 
: Jan 2018
: 41
: 454
:

mohamed_ameer    
03-12-2018, 07:15 PM   #3
mohamed_ameer
Banned
 
: Jan 2018
: 41
: 454
:

mohamed_ameer    

(Tags)
, , , , ,

« | »



04:12 PM.

- AllTeb - -

Powered by vBulletin Version 3.8.12 by vBS
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd
Translation by Support-ar